Le service Enfance Jeunesse

Le service est chargé de mettre en œuvre la politique éducative de l’équipe municipale (esprit de justice sociale, accessibilité pour tous aux loisirs éducatifs, lutte contre l’exclusion, laïcité, humanisme).

Des équipements d’accueil collectif de mineurs sont présents sur le territoire : un ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) primaire et maternel, trois accueils périscolaires, un pôle jeunesse (comprenant un Point d’Information Jeunesse et un accueil jeunes).

Tout en répondant aux besoins d’accueil de la population, nous développons chez l’enfant les notions de citoyenneté, d’autonomie, de socialisation, de découverte de compétences et ceci dans le cadre des activités socioculturelles et sportives proposées.

Sur l’ensemble des structures, un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif est rédigé par les équipes d’animation. Il se décline ensuite par des projets d’animations mensuels, bimensuels ou trimestriels.

NOS ECOLIERS SONT ECOCITOYENS
Notre rôle d’élu en charge de l’éducation est de fournir, au corps enseignant  les conditions  optimums d’enseignement. Néanmoins, nous nous devons d’aller au-delà de ces responsabilités, en étant initiateurs de projets innovants  afin de faire découvrir aux enfants de Lésigny  des actions et des valeurs qui les accompagneront dans le futur.

Ainsi la commission d’éducation s’attache au développement d’actes écocitoyens comme la lutte contre le gâchis alimentaire en utilisant deux symboles de notre alimentation, l’eau et le pain. En partenariat avec Elior, notre fournisseur de restauration scolaire, nous avons construit une méthode nous permettant de collecter, d’évaluer, de sensibiliser, et de recycler le gâchis du pain et de l’eau, en rendant les enfants acteurs de cette opération […]Nous avons donc lancé une première opération pour une période d’un mois en installant des collecteurs dans chaque cantine de la ville pour récupérer le pain non consommé à chaque service. Deux enfants volontaires, appelés écodélégués, accompagnés d’animateurs, sont en charge de récupérer le pain gâché à la fin de chaque service, de le peser, et de le mettre dans le fût appelé « chasse au gaspi pain ». Les résultats de la collecte sont retranscrits quotidiennement sur un support  visible de tous. De plus, ces résultats  sont bien évidement commentés  avec les enfants pour les accompagner dans leur prise de conscience. Notre but est de réduire de jour en jour, et de semaine en semaine, les quantités intégrées dans le collecteur.
Notre dernière étape  sera de recycler ce qui a été collecté ; à cet effet nous remettrons la collecte de pain aux Haras de la ville afin de participer à l’alimentation des chevaux. Enfin pour marquer les esprits, le jeudi 11 février, en présence de Michel Papin, Maire de Lésigny, chaque élève participant de l’opération  a reçu un bracelet symbole « A Lésigny je suis Anti Gaspi », signe de notre détermination.
Dans les prochains mois, nous mènerons  une opération identique, avec cette fois, la collecte de l’eau gâchée qui servira à arroser les parterres de fleurs de la ville. Nous pourrons comme cela alterner de mois en mois la collecte du pain et de l’eau afin de garder, au long cours, ce principe d’écocitoyenneté.    Benoit SCHMIT

 
Retour vers le haut